Une colonne de feu - Fresque historique

 
Noël 1558, Ned Willard retourne à Kingsbridge et découvre qu'il ne peut pas épouser la jeune femme dont il est amoureux, Margey Fitzgerald. Il est protestant, elle est catholique et les tensions entre les deux religions sont de plus en plus fortes. Quand Élisabeth Ire accède au trône, ces tensions se répercutent dans toute l'Europe et Ned doit alors prendre une décision qui changera sa vie.

*Partenariat
Livre reçu gratuitement en échange d'un avis honnête
Merci à Filipa et aux Éditions Robert Laffont

Ken Follett est largement connu pour ses romans Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin. Évidemment, comme je fais les choses à l'envers, j'ai découvert sa plume avec ce roman, le dernier en date dans la saga "Kinsbridge". Pour ceux qui seraient tentés de faire comme moi, je vous rassure, les romans peuvent tout à fait se lire de façon indépendante. Ils se déroulent certes dans la même ville, mais à des époques différentes. 

Ce roman est une véritable fresque historique. L'histoire s'étend non seulement dans le temps (les évènements se déroulent entre 1558 et 1620) mais aussi dans l'espace (plusieurs pays d'Europe : Angleterre, France, Espagne et Pays-Bas). Les personnages (réels ou fictifs) sont très nombreux et l'auteur nous propose même une petite liste au début du livre afin de nous faciliter la tâche. Le roman est exigeant, il demande une certaine concentration mais il est passionnant. Certaines personnes peuvent se sentir effrayées à la vue du pavé mais en réalité on ne voit pas les pages défiler car la lecture est fluide. D'ailleurs, je salue le travail des cinq (oui cinq) traducteurs. 

Le roman aborde donc les conflits de religion entre catholiques et protestants en Europe. L'accession au pouvoir d'Elizabeth Ière semble mettre le feu aux poudres et nous allons suivre les conséquences de celle-ci sur la vie de tous les personnages. Ces personnages sont très bien écrits, ils se battent pour leur convictions (quitte à devenir parfois extrémistes) et ils influencent à leur manière le cours de l'Histoire. On prend plaisir à les suivre, à les aimer et à les détester.

Une histoire avec des complots, des espions, des tentatives d'assassinat, des vengeances, des défaites et des victoires. C'est passionnant et même haletant pour certaines scènes. J'ai passé plus d'un mois avec les personnages, j'ai pris mon temps, j'ai savouré et j'ai finalement quitté l'univers avec une pointe de nostalgie. 

Une colonne de feu - Ken Follett
Robert Laffont, 926 pages, 24,50€

*Lien affilié (voir la page A propos pour plus d'informations)

Commentaires

  1. J'ai une trilogie de l'auteur dans ma PAL depuis un moment, mais le nombre de pages me fait un peu peur, même si je ne lis que de bonnes choses sur ses livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nombre de pages est intimidant c'est sûr mais vraiment n'hésite pas à te lancer. C'est vraiment fluide.

      Supprimer
    2. C'est ce que beaucoup disent... Plus qu'à m'y mettre ^^

      Supprimer
  2. J'ai vu ce livre partout sans jamais m'être penchée sur son résumé et finalement ta chronique me rend curieuse ! Merci pour la découverte :)
    Marion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on le voyait partout ^^ Je suis contente que ça te donne envie de le lire. Si jamais tu te décides à le lire n'hésite pas à me dire ce que tu en penses :)
      A bientôt !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir laissé un commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire...