Un jour - Histoire de vie(s)


D'un côté Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant. De l'autre, Emma d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions. Ils se rencontrent le 15 juillet 1988 et sont loin de se douter à quel point ils seront importants l'un pour l'autre. Année après année, nous les retrouvons au cours de la même journée, le 15 juillet.

Ne vous laissez pas avoir par la couverture, nous ne sommes pas face à une romance ordinaire. Ce roman, c'est une histoire d'amour oui, mais c'est aussi une histoire d'amitié, l'histoire de deux vies qui se coupent et se recoupent.

Emma et Dexter se rencontrent le soir de leur diplôme, alors que tout est encore possible, alors qu'ils ont des rêves plein la tête, alors qu'ils ont des envies différentes. Dexter est un homme égocentrique, immature et impulsif mais très drôle. Emma est un peu hautaine, elle rêve de grandes choses et de grandes causes mais n'est pas toujours à la hauteur. Deux personnages difficiles à apprécier séparément mais qui ensemble réussissent l'exploit d'être beaux. Leurs échanges sont drôles, doux, exaltés et désabusés.

Dexter et Emma se cherchent, commettent des erreurs, se perdent et se retrouvent au gré de leurs choix de vie et de leurs évolutions professionnelles sans pour autant avouer leurs sentiments. Si je ne devais retenir qu'un sentiment de cette histoire ce serait la frustration. Et si dès le premier jour, ils avaient assumé ce qu'ils ressentaient ? Et si les années suivantes, ils avaient saisi les occasions ? Et si en fait, ils devaient passer par tout cela pour être ensemble ? Destin ou fatalité

Je me suis retrouvée dans le personnage d'Emma qui devient adulte et qui voit ses rêves changer, évoluer, qui veut tout mais qui n'arrive à rien et qui finit tout de même par se prendre en main. Une évolution au fil des ans, la passion des 20 ans qui n'est pas la même que la passion des 40 ans. La vie qui passe, évolue et se termine, quoique l'on fasse.

Vraiment, ce roman n'est pas une romance ordinaire

"Ému, il se rappela à quel point il aimait la faire rire. Il n'y avait pas de meilleur sentiment au monde"

Un jour - David Nicholls
10-18, 620 pages, 9,60€ 

*Lien affilié (voir la page A propos pour plus d'informations ) 

Commentaires