La maison des Turner - Une belle histoire familiale

La famille Turner habite Yarrow Street depuis de nombreuses années. Les treize enfants de Francis et Viola Turner ont grandi dans cette maison, il y ont eu des enfants, ont vu leur ville évoluer et ont également perdu leur père. Quand leur mère tombe malade, les enfants doivent décider s'ils gardent ou non la maison familiale.

Rentrée littéraire 2017

*Partenariat
Livre reçu gratuitement en échange d'un avis honnête
Merci à Decitre et aux Éditions Les Escales

En plongeant dans ce roman, on ne découvre pas uniquement la maison des Turner mais on découvre également une famille, une famille nombreuse, une famille très nombreuse de treize enfants.

Les liens familiaux

Je crois que ce qui m'a le plus marquée dans ce roman est cette ambiance si typique des familles nombreuses. Une sorte d'agitation perpétuelle au milieu de toutes ces personnalités différentes. Les treize enfants Turner sont fortement attachés à leurs parents mais loin de présenter un front uni, ils vont très vite révéler leurs conflits, blessures et déceptions.

La question de la vente de la maison familiale crée une indéniable tension parmi les enfants entre ceux qui veulent s’accrocher à ce vestige du passé et ceux, plus pragmatiques, qui ne voient pas l'intérêt de s'endetter pour garder une vieille maison inhabitée.

Les blessures individuelles

Nous suivons principalement deux personnages : l'ainé et la benjamine de la famille. On constate alors que leur place dans la fratrie a énormément influencé leurs choix de vie, tout en alimentant leurs névroses.

Charles "Cha-Cha" Turner est l'ainé et depuis la mort de son père, il a tenu le rôle de patriarche, en particulier pour les plus jeunes. La maladie de sa mère, les questionnements concernant la maison et son rôle de plus en plus important dans la famille mettent énormément de pression sur ses épaules et réveillent ses vieilles angoisses.

Lelah Turner est la toute dernière des enfants Turner et cette position, loin d’être enviable ne lui a pas permis de vivre les mêmes expériences que les autres. Lelah est le personnage paumé par excellence mais sa fierté l'empêche de demander de l'aide à sa famille. Elle est aussi agaçante que touchante parce qu'au fond, on sent qu'elle a vraiment envie de s'en sortir.

Nous suivons également l'histoire des parents : Francis et Viola Turner et en particulier l'arrivée de Francis à Détroit en 1944. Cela permet de comprendre l'histoire de cette famille et les fondations sur lesquelles elle s'est construite. L'auteur en profite également pour aborder les mutations connues par la ville de Detroit ce qui indirectement, va aussi avoir une influence sur la famille.

Les fantômes du passé

Ce roman est donc la chronique d'une famille. Il est question de l'attachement à ce qui nous construit tout au long de notre vie (une maison, des parents, des frères et des sœurs) mais aussi du détachement auquel nous devons faire face tôt ou tard. Les fantômes du passé qu'il faut forcément abandonner si l'on veut avancer et construire son propre chemin. Le roman parle de fierté, de faiblesse, d'amour, de confiance et de pardon. Toutes ces choses qui finalement, sont inhérentes à la vie.

"Les maisons sont plus hantées par des humains que par des fantômes" 

Ce roman est touchant à bien des niveaux et il fait écho à nos propres moments familiaux, passés ou futurs. A lire !


La maison des Turner - Angela Flournoy
Les escales, 21,90€ 

Se procurer le livre sur Decitre.fr*
*En achetant via ce lien vous apportez une petite contribution au blog (voir la page A propos pour plus d'informations)

Commentaires

  1. Ce livre commence à faire parler de lui et en général, j'aime beaucoup les histoires de famille. Pourquoi pas :-)
    Sinon, en référence à ta photo, vive la Team Kindle :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je l'ai même vu dans une série que je regarde ^^ l'histoire est vraiment sympa et elle se lit bien :)
      Ouiii haha je l'ai depuis un bail cette liseuse, elle commence à être démodée d'ailleurs

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir laissé un commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire...

Articles les plus consultés