Le Nexus du Dr Erdmann - Quand l'esprit est à l'aube de l'évolution

L'histoire en bref
Henry Erdmann était un grand physicien, il a travaillé sur des projets gouvernementaux de grande envergure mais il est âgé aujourd'hui et vit dans une maison de retraite. Il souhaite tout de même rester actif et donne encore quelques cours à l'université. Un jour, il ressent une douleur au cerveau. Serait-il en train de perdre son bien le plus précieux, son esprit ? D'autres résidents de la maison de retraite ont ressenti eux aussi cette douleur et prétendent tous voir des choses. Que se passe-t-il réellement ?  

*Partenariat
Livre reçu gratuitement en échange d'un avis honnête
Merci à Babelio et aux Éditions Le Bélial'
  
Ce que j'en pense
Avant d'entrer dans le vif du sujet, attardons-nous deux secondes sur la couverture d'Aurélien Police. Vous savez déjà que j'aime énormément son travail, j'en parle ici et ici mais n'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à ses illustrations sur son site.

Le Nexus du Dr Erdmann nous plonge dans le quotidien d'un vieil homme, un homme qui a connu la gloire à travers son métier de physicien et qui est aujourd'hui usé physiquement. Il constate que son corps lui fait de plus en plus défaut. Cette vivacité physique qui s'amenuise avec les années est si bien décrite que j'ai tout de suite ressenti un attachement pour Henry.  

Il a tout de même la chance d'avoir un esprit encore vif et il donne des cours à l'université. Il s'est également lié d'amitié avec l'une des aides soignantes de la maison de retraite. Au moment où il ressent la première douleur au cerveau, on comprend très vite le désarroi de cet homme si profondément attaché à son esprit. L'histoire pourrait être la rencontre banale entre un homme sur le déclin et une jeune femme en proie à de nombreux problèmes personnels mais la petite dose de Science-Fiction change la donne.

Le roman est très court et pourtant il ne laisse pas une impression de "trop peu". Le Nexus du Dr Erdmann, c'est une incursion dans ce monde de "vieux" avec l'émotion que l'on peut ressentir à voir son corps vieillir, faillir et nous abandonner petit à petit alors que l'esprit s’accroche. Forcément je pense à l'adage "si jeunesse savait, si vieillesse pouvait". Parce que Henry a bel et bien la sagesse, la connaissance et l'envie mais il n'a plus la vigueur de sa prime jeunesse. Henry, c'est peut-être nous dans 50 ans.

"Henry avait eu plus de chance : son esprit constituait la source de son énergie vitale, pas son corps. Un esprit qui fonctionnait encore bien" 

Alors que nous tentons de comprendre quel est le mal qui touche les pensionnaires de la maison de retraite, nous faisons connaissance avec des personnages touchants comme l'aide soignante d'Henry ou encore les autres pensionnaires. Le suspense est bien présent puisque l'auteur nous distille les informations au fur et à mesure. En revanche, les chapitres focalisés sur le vaisseau n'apporte pas grand chose à l'intrigue et n'aide pas vraiment à la compréhension. Toute l'idée selon laquelle nous nous trouvons à l'aube d'une nouvelle évolution de l'être humain me semble plutôt intéressante même si elle n'est pas pleinement exploitée.

"Est-ce que ces physiciens en devenir, intelligents, souvent déterminés, se rendaient compte à quel point leur beauté était éphémère ? Pourquoi s'échinaient-ils à paraitre repoussants alors que cela deviendrait bientôt leur unique choix ?" 

Le récit est passionnant et il nous permet de suivre des héros originaux. En effet j'ai lu peu d'histoires ayant pour héros des hommes (et des femmes) de 90 ans. L'intrigue en elle-même nous amène un début de réflexion intéressant sur la place des personnes âgées dans la société. De même, le roman soulève des questions sur l'avenir de l'humanité. Toute l'idée aurait pu être exploitée plus largement mais le roman se pose un peu comme un agitateur de conscience, nous laissant face à nos questions et nos doutes.

Une bonne lecture de Science-Fiction avec un angle original. L'histoire est intéressante et même si elle ne restera pas dans les annales du genre, elle permet de passer un moment sympathique avec un héros touchant. Si vous souhaitez découvrir un peu plus sur l'évolution dont je parle, n'hésitez pas à vous plonger dans le Nexus du Dr Erdmann. 


Le Nexus du Dr Erdmann - Nancy Kress
Le Bélial', 9,90€

Commentaires

Articles les plus consultés