Des mots, des images - Walking Dead/The Walking Dead

Rick Grimes est shérif dans une petite ville des Etats-Unis. Il se réveille après un coma de plusieurs mois et découvre un monde où les morts se relèvent et se nourrissent des vivants. Persuadé que sa femme et son fils sont encore en vie, il décide de partir à leur recherche. 

 
Walking Dead de Robert Kirkman et Charlie Adlard / 2004-auj'h 
The Walking Dead, diffusée sur AMC / 2010-auj'h

On ne présente plus Walking Dead, que ce soit la série de comics ou la série TV. Je vous propose une petite analyse comparative très personnelle entre les deux.

J'ai d'abord commencé à regarder la série TV, par curiosité et surtout parce que je ne résiste pas à une bonne histoire de zombies. J'ai très vite accroché, la première saison est très courte (6 épisodes) mais elle suffit amplement pour happer le spectateur. Dans mon addiction aux zombies et à Andrew Lincoln (je l'aime depuis qu'il a joué dans Love Actually), j'ai commencé la lecture des comics. Et là, deuxième addiction, je les ai tous enchainé et je continue encore, avec un rythme un peu particulier tout de même.

Parlons tout d'abord des comics, nous sommes plongés dans un univers sombre, des planches en noir et blanc, un monde infesté de zombies, un homme perdu et de l'action à profusion. On est tout de suite accroché car en tant que lecteur, on ressent une très grande empathie pour Rick. Son acharnement à retrouver sa famille, ses capacités de survie et son caractère en font un leader tout désigné.

Le premier épisode de la série correspond exactement au premier tome de la BD à quelques détails près, dont notamment un petit clin d’œil aux lecteurs des comics. Cependant, très rapidement, la série a commencé à se frayer son propre chemin et à s'éloigner un peu des comics. Ainsi, certains personnages ont été ajoutés, certains évènements n'arrivent pas aux même personnages et des intrigues secondaires ont vu le jour. 

Globalement, je trouve que la série reste fidèle à l'esprit des comics. Tout d'abord, la transposition des personnages de l'image à l'écran est très réussie. Les zombies sont criants de vérité. Rick, Carl (qui malheureusement grandit plus vite que son personnage) et Michonne (sublime) pour ne citer qu'eux correspondent parfaitement à leur alter ego imagé.

Robert Kirkman s'est beaucoup appesanti sur les aspects psychologiques des personnages dans une situation de survie extrême. Des questionnements s'imposent irrémédiablement : la ténacité face à l'adversité, l'espoir d'une vie meilleure, les décisions difficiles mais nécessaires. Les personnages sont profondément humains et dans pareille situation, les caractères se révèlent dans le positif comme dans le négatif. Tout cela constitue le fil rouge de l'histoire puisque bien souvent le plus grand danger ne vient pas des zombies mais des humains eux mêmes. 

Tous ces éléments sont également présents dans la série TV et les scénaristes prennent vraiment le temps de les développerLe rythme de la série est différent mais cela est principalement dû au support de narration. Ceux qui s'attendent à retrouver le rythme effréné des comics dans la série TV seront peut-être déçus parce que la série prend le temps de se poser, quitte à se focaliser sur un seul et unique personnage pendant un épisode entier.

Tôt ou tard, la série reprend tout de même les éléments majeurs des comics et la trame générale est respectée. Je trouve la série TV excellente parce qu'elle a créé sa propre identité en s'éloignant suffisamment des comics pour nous proposer des choses intéressantes (même s'il y a eu des petits ratés parfois) tout en restant fidèle à l'esprit et aux évènements majeurs de l'œuvre de Kirkman. Il faut dire que celui-ci fait partie de l'équipe de production, cela facilite grandement les choses.

La série a toujours autant de succès, à priori nous pourrons encore voir de nombreux personnages prendre vie sur le petit écran (25 tomes à ce jour alors que la série est au niveau du tome 14 ou 15 !). Je considère aujourd'hui les comics et la série TV comme deux entités distinctes. Personnellement, je préfère regarder la saison entière avant de lire les tomes correspondants pour maintenir un certain suspense. 

Si vous n'êtes pas trop sensibles, lancez-vous dans cette série en commençant selon votre envie, par les comics ou la série TV. Prenez le temps de rencontrer ce groupe de survivants et partagez avec eux les angoisses de la fin du monde tel qu'on l'a connu jusqu'alors.

Commentaires