Walking dead T12 : Un monde parfait - Quand il devient difficile de garder espoir

L'histoire en bref
Après avoir été confrontés aux chasseurs, le groupe est choqué, affamé et doit à tout prix trouver une solution. Une révélation choc va installer une tension supplémentaire parmi eux.

Série TV — Ce tome correspond aux évènements de la première moitié de la saison 5 (avec quelques différences tout de même).

Ce que j'en pense 
Ce qu'il y a d'incroyable (et de génial) avec cette série c'est qu'à chaque fois que vous pensez avoir atteint l'horreur absolue, il est possible d'aller encore plus loin et c'était le cas avec le tome précédent : "Les chasseurs". Forcément, après des évènements aussi tragiques, on s'attend à ce que le groupe ne soit plus le même. 

Ce tome prend des airs de pause après les évènements du tome précédent. Il n'y a pas énormément d'action mais il se passe un certain nombre d'évènements qui auront un impact psychologique sur tous les personnages. 

Rick est toujours à fleur de peau et à ce stade on sent bien qu'il est à deux doigts de craquer. Tout le groupe souffre de la faim et surtout de la peur. Une révélation choc va remettre en cause l'avenir de tous et une question récurrente va à nouveau faire surface. Faut-il trouver un nouveau refuge (comme la prison) et tenter de se reconstruire une vie tranquille ou faut-il continuer à fuir encore et toujours ?

Un ancien personnage fait son retour et va un peu modifier la dynamique du groupe. Un nouveau personnage apparait à la fin du tome et avec lui, un havre de paix semble se profiler mais comme le on le sait avec Walking dead rien n'est jamais aussi simple. 

Encore une fois ce comic allie parfaitement les moments d'action bien horribles et les moments un peu plus calmes, plus psychologiques. La psychologie des personnages est d'ailleurs toujours aussi soignée. 


Un monde parfait - Robert Kirkman
Delcourt, 14,50€ 

Commentaires