Stéphanie Plum T1 : La prime - Quand on devient chasseuse de primes par hasard

L'histoire en bref
Stéphanie Plum 30 ans, vient de perdre son travail. Après avoir vendu presque tout ce qu'elle possédait, elle doit se rendre à l'évidence, il lui faut un travail à tout prix. Cela tombe bien, son cousin Vinnie recherche un nouveau chasseur de primes. Stéphanie se lance donc à la recherche de Joe Morelli, un ex du lycée, accusé de meurtre.


Ce que j'en pense
J'étais tombée sur les quatre premiers tomes de cette série à Emmaus dans un très bon état. J'en avais entendu parler bien entendu, mais je n'avais jamais eu l'occasion de la lire. Je suis ravie d'avoir décidé de le faire.

Stéphanie Plum est une jeune femme paumée, vraiment paumée, le genre à avoir un frigo vide, une vieille voiture et à vendre tout ce qui peut être vendu chez elle. Quand elle finit par accepter le boulot de chasseuse de primes on imagine la catastrophe et c'est justement cette catastrophe qui est hilarante.

Une jeune femme fluette, maquillée et en mini jupe qui va rechercher des voyous plus ou moins dangereux. Forcément, ses débuts seront chaotiques, elle va devoir apprendre les ficelles du métier et se procurer une arme alors qu'elle n'a jamais tiré de sa vie. 

" Je commençais à m'amuser à jouer ce personnage, me disant qu'il n'y avait rien de tel qu'une paire de menottes dans son sac pour donner du ressort à la démarche d'une femme "

Forcément il y a un décalage monstre entre la personnalité de Stéphanie et son métier. Nous avons droit à des situations plutôt cocasses. En fait, l'humour est omniprésent : dans les situations, les dialogues, la personnalité même des personnages.

" En certaines circonstances, la nudité a du bon - quand on se douche, quand on fait l'amour, quand on naît "
 
Malgré tout cet humour, le livre ne devient jamais lourd. L'action est très présente également, il y a de la bagarre, des bleus et des meurtres. Stéphanie ne devient pas un as de la gâchette ou même une chasseuse de prime hors pair du jour ou lendemain. Elle galère, elle se fait malmener par des voyous, risque sa vie un certain nombre de fois mais elle n'abandonne jamais (à sa place, au tiers de ce qui lui arrive, je retourne vivre chez mes parents la queue entre les jambes).

Joe Morelli, quant à lui est l'image même du flic beau gosse et qui le sait, il est arrogant et agaçant et bien évidemment le duo qu'il forme avec Stéphanie est parfait ! Ils jouent au jeu du chat et de la souris, se courent après tout au long du roman. Il y a une petite tension sexuelle entre les deux (forcément, ils sont sortis ensemble au lycée) mais cela ne prend jamais le pas sur l'intrigue principale. Ce roman est avant tout un roman policier qui allie parfaitement humour et action. C'était tout à fait ce dont j'avais besoin quand je l'ai lu. 

" Je me dis qu'il y avait peu de chances, mais c'était un peu comme mettre un slip propre au cas où on aurait un accident de voiture. Il valait toujours mieux prévenir que guérir "

Petit + : La grand-mère de Stéphanie est absolument hilarante !


Je le conseille à ceux qui aiment les polars bien sûr mais également à ceux qui voudraient simplement démarrer dans le genre. La suite m'attend déjà dans ma PAL. 


La prime - Janet Evanovich
Pocket, 6,30€ 

Commentaires

  1. Cela fait très longtemps que je l'ai beaucoup de bien de ce premier tome, ta chronique achève de me convaincre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! C'est vraiment la lecture parfaite si tu veux te détendre. N'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé quand tu l'auras lu :) Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir laissé un commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire...