Les stagiaires - Quand on fait une incursion dans la vie des stagiaires

L'histoire en bref
Ophélie, Arthur, Hugues et Alix ont la chance de faire un stage à Pyxis, une entreprise spécialisée dans l'édition de mangas et jeux vidéos. Entre découverte de la culture d'entreprise, relations professionnelles et personnelles, nous suivons les aventures de ces stagiaires.

Ce que j'en pense
J'ai eu la chance de rencontrer Samantha Bailly au Salon du Livre de Paris et j'en ai profité pour me procurer ce roman. J'en avais entendu parler bien entendu mais je ne l'aurais pas forcément acheté dans d'autres circonstances. C'était une occasion pour moi de découvrir la plume de l'auteur. 

Nous découvrons l'histoire de ces stagiaires à travers les points de vue d'Ophélie et d'Arthur. Ophélie a laissé son petit ami et son appartement à Rennes pour un stage de 6 mois à Paris dans l'entreprise Pyxis. Arthur, quant à lui, est un étudiant en école de commerce en plein doute quant à son avenir dans la finance. 

Ces deux personnages très différents, vont chacun apporter leur regard sur Pyxis et ses employés. Pyxis est une entreprise dynamique, moderne, "cool" un peu à la Google. De prime abord, l'entreprise est donc l'eldorado où tout le monde souhaite décrocher un stage. A travers le regard de ces jeunes stagiaires nous découvrons l'envers du décor.

J'ai trouvé le style de Samantha Bailly assez original,  ses phrases sont courtes ; cela peut donner une impression hachée mais ce n'est pas déplaisant. Par ailleurs, le roman est très juste en ce qui concerne la description de la vie des stagiaires, leurs questionnements sur leur futur professionnel et leur intégration dans l'entreprise. Je me suis un peu retrouvée dans ce portrait (même si mes années de stage sont bien loin aujourd'hui). Le roman parait léger si on le considère uniquement comme une chronique de stagiaires, mais on peut y lire en filigrane une petite critique de la société moderne.

" En y réfléchissant, Enissa applique à la lettre tout ce qu'on inculque sur la féminité dans les médias "

Ophélie est un personnage très attachant et j'ai eu plaisir à lire les chapitres la concernant. En revanche, Arthur est insupportable, un dragueur invétéré dont le comportement est absolument détestable. Il sort énormément, boit beaucoup et trompe sa petite-amie. chaque partie le concernant m'énervait par avance mais il avait aussi un petit quelque chose de touchant.

Les personnages évoluent plus ou moins tout au long du roman. Ils font en quelque sorte l'apprentissage de la vie via de bonnes et de moins bonnes expériences. L'histoire se pose comme une petite incursion dans la vie de ces personnages dans lesquels nous pouvons tous nous reconnaitre. Une incursion un peu courte tout de même puisqu'elle dure le temps du stage. On a envie de savoir ce qu'ils vont devenir mais en même temps, on comprend bien qu'il faut parfois savoir lâcher prise...

" Certaines routes se croisent, puis redeviennent parallèles "

Petit + : Les textos, mails et tchat échangés entre les personnages. Je m'y suis retrouvée plus d'une fois.

Un très bon moment avec ce roman qui dresse un portrait très juste des questionnements et aspirations des jeunes adultes. Je lirai sans aucun doute les autres romans de Samantha qui semble s’intéresser tout particulièrement à la génération Y.


Les stagiaires - Samantha Bailly
Milady, 18,20€ 

Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre ! Plus que le célèbre Ce qui nous lie :)
    Arthur est insupportable, c'est pour cela que j'ai adoré voir la manière dont Ophélie gagne en assurance à la fin du roman, tandis que ce grand dragueur lui en perd après ce qu'il se passe avec Juliette. (il me semble que c'est son prénom.^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien justement je voulais lire Ce qui nous lie à la base mais il n'y en avait plus quand je suis arrivée au stand de Milady. C'est vrai que je n'y avais pas pensé à cette évolution contraire entre les deux personnages bien vu ;) Oui oui je crois que c'est bien Juliette

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir laissé un commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire...