1Q84 Livre 3 Octobre-Décembre - Quand le voyage à 1Q84 prend fin

L'histoire en bref
Après la mort du leader, Aonamé n'a pas d'autre choix que de se réfugier dans un appartement en attendant de pouvoir quitter la ville. De son côté, Tengo doit toujours affronter les conséquences de son travail de réécriture sur la Chrysalide de l'air. Que leur réserve l'avenir dans le monde de 1Q84 ? Pourront-ils enfin se rencontrer ?

Mon avis sur les tomes précédents
 

Ce que j'en pense
J'attendais avec impatiente de terminer cette trilogie. Je m'attendais à une accélération des évènements et à une fin où tous les éléments posés dans les deux premiers tomes prendraient enfin leur place. Et là surprise ! Ce troisième tome n'a pas du tout collé à mes attentes mais c'était pourtant une très bonne conclusion à l'histoire.

Cette fois en plus des point de vue d'Aonamé et Tengo vient s'ajouter celui d'Ushikawa , un détective chargé d'enquêter sur la mort du leader. Ce point de vue supplémentaire aurait pu ajouter du rythme à l'histoire mais bien au contraire, il y a eu quelques longueurs à certains moments. On ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup d'action dans les premiers tomes (après tout ce n'est pas le genre du roman) et cela n'est pas du tout dérangeant. Pourtant, dans ce livre 3, certaines scènes étaient vraiment de trop ou un peu trop lentes. J'ai pris beaucoup de temps à le lire, j'ai même eu un petit coup de mou au milieu du roman mais je comprends pourquoi Murakami a fait ce choix. Cela permet de mettre en place les nombreux éléments qui permettent d'apprécier pleinement les histoires croisées des 3 protagonistes.

"Des lignes apparaissaient, une par une, entre les points épars. Ushikawa ignorait quelle serait la figure qui surgirait ensuite. Mais ses formes se dessineraient bientôt Et puis les fils de l'histoire étaient enchevêtrés. Quel fil se reliait à quel fil? Et quels étaient les rapports de cause à effet entre les uns et les autres ?"

Le parallélisme entre les vies de Tengo et Aonamé se renforce énormément, même dans les détails. On a l'impression de se retrouver face à deux vies qui se reflètent parfaitement. Quant au personnage d'Ushikawa, étonnamment, il n'est pas juste un personnage extérieur. Il est comme aspiré dans l'univers des deux protagonistes malgré lui et il va faire partie intégrante de l'intrigue. Comme dans les tomes précédents, tous les personnages vont avoir des réflexions très intéressantes sur la vie ou sur l'humanité et c'est ce qui donne cet aspect de conte philosophique à l’œuvre de Murakami.

"Les hommes voient le temps comme une ligne droite [...] En réalité le temps n'est pas rectiligne. Il n'a même aucune forme."

"L'espoir est le combustible que les hommes brulent pour pouvoir vivre. Impossible de vivre sans espoir."

Je vous l'avais déjà dit dans mes précédents avis, il est très difficile de définir le genre de 1Q84 ou même d'expliquer à quoi on est confronter. J'ai envie de dire que ce livre prend un peu la forme d'un voyage initiatique. Un voyage qui va changer profondément la vie des personnages. De quelle manière ? On ne le sait pas vraiment et même les personnages ne pourront jamais vraiment expliquer ce qui leur est arrivé. L'histoire d'amour entre Aonamé et Tengo est toujours aussi féérique, elle n'est pas vraiment ancrée dans la réalité mais elle est touchante à l'image de l'histoire dans son ensemble.

"C'était tout juste une esquisse de sourire, mais pour lui, c'était comme si la hauteur des marées de son monde avait commencé à changer"

Petit + : Le tout dernier chapitre du livre ou plutôt son intitulé qui permet vraiment de boucler la boucle.

Malgré quelques longueurs ce troisième livre est une conclusion très joliment orchestrée. 1S84 reste un ovni mais un ovni qui touche le lecteur d'une manière ou d'une autre.


1Q83 Livre 3 - Haruki Murakami
Belfond, 23,50€
10-18, 9,60€  

Commentaires