Au salon du livre de Paris #SDL2015

Coucou tout le monde !

Ce dimanche, j'étais au salon du livre de Paris, c'était une grande première pour moi et j'avais envie d'y aller tranquillement, de me balader entre les stands sans pression et surtout je n'y allais pas vraiment en tant que "blogueuse" mais plutôt en tant que lectrice. Mais forcément les deux sont indissociables et j'avais envie de vous faire un petit bilan de ma journée (ou plutôt de mon après-midi) dans un article.

Forcément on parle DU salon du livre de Paris, c'est immense, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver malgré le plan. Merci à mon manque total d'orientation et de préparation...

Etape 1 : Gabriel Katz
Je savais tout de même que Gabriel Katz était au stand jeunesse et je voulais le rencontrer et en profiter pour me faire dédicacer mon exemplaire de son dernier roman Aeternia T1 : la marche du prophète. Je pensais qu'il y aurait énormément de monde mais en fait non! (ma chance était au rendez-vous). Nous avons eu le temps de discuter et il est vraiment adorable. Nous avons parlé de la fantasy en général (j'ai pu lui dire qu'il m'avait réconciliée avec le genre) du fait que son univers était un peu plus light et donc plus accessible à un large public. Nous avons aussi évoqué la place, ou plutôt l'absence de la littérature de l'imaginaire dans les médias ce qui est dommage car cette littérature a autant d’intérêt que la littérature contemporaine selon moi (le débat est ouvert). C'était vraiment une très belle rencontre.

Quelques infos : Aeternia T2 suite et fin (puisque c'est un diptyque) est déjà terminé et sortira en septembre (Yes yes yes !) et surtout la couverture sera à nouveau illustrée par l'excellent Aurélien Police. J'ai tellement hâte et en attendant je me lancerai certainement dans la lecture de l'autre saga de Gabriel Katz : Le puits des mémoires.

Etape 2 : Le stand Outre-Mer

Il me tenait vraiment à cœur d'aller sur ce stand car je voulais rencontrer des auteurs antillais et surtout me procurer quelques livres en créole. J'ai discuté avec 2 auteurs en particuliers : Claudine Hazaël-Ambrosio qui a écrit un recueil de souvenirs : Moi Jeanina, adolescente "an tan sorin". Elle y recense les souvenirs de sa grand-mère au temps de Sorin, période pendant laquelle le régime de Vichy était instauré en France et Constant Sorin, gouverneur en Guadeloupe. J'avais moi-même eu quelques informations par ma grand-mère et je suis ravie de pouvoir approfondir mes connaissances sur le sujet, il est très important pour moi de connaitre cette partie de mon histoire. J'ai aussi eu l'occasion de discuter avec Ogis M' Bitako qui a écrit un recueil de nouvelles en créole. Je lis très peu en créole mais ce sera l'occasion de lire plus dans ma seconde langue maternelle. 

Etape 3 : Stand Milady

En me promenant dans le dédale des stands, j'ai vu que Samantha Bailly était en dédicace sur le stand Milady, j'avais très envie de la rencontrer et surtout de découvrir son univers. Malheureusement Ce qui nous lie était en rupture de stock mais je me suis acheté Les stagiaires (que j'avais aussi envie de lire) et elle me l'a dédicacé. Elle est vraiment très accessible et nous avons pu discuter un peu puisqu'à nouveau il n'y avait aucune queue pour sa dédicace (la chance toujours au rendez-vous). J'ai hâte de lire Les stagiaires et aussi de découvrir ses autres œuvres (elle m'a parlé de Métamorphoses et ça m’intéresse beaucoup). Sur le stand j'ai également acheté Comme si c'était toi de Mhairi McFarlane et Cinquante nuisances d'Earl Grey de Andrew Shaffer pour une de mes amies. On m'a offert un tote bag pour mes achats et surprise il y avait également de très jolis marques pages.

Etape finale : Ken Follett

Je me suis enfin installée au niveau de la scène des auteurs pour écouter Ken Follett qui parlait de sa dernière saga : Le siècle. Je n'ai pas lu ses romans, Les piliers de la terre est dans ma PAL mais j'ai adoré l'entendre expliquer son processus d'écriture (et en français s'il vous plait ! ). Il a longuement parlé de la façon dont il envisageait l'Histoire au sein de ses romans et le fait que l'intrigue était capitale pour lui et que finalement ses personnages servaient l'intrigue plutôt que le contraire. Il a aussi expliqué qu'il écrivait tout le temps, dès qu'il en avait le temps (même dans le train) et que pour un gros livre (disons Les piliers de la terre) il fallait compter un an de recherche, un an et d'écriture et un an de correction (Oh my god !). J'ai particulièrement ses explications autour de tout ce processus de création et cela m'a motivée. J'ai de plus en plus envie de me lancer sérieusement dans l'écriture, après des années de réflexion, d'hésitations et quelques ébauches avortées de roman.


Au final cette journée a été vraiment formidable ! Pour moi, et je crois l'avoir déjà dit ici, le principal intérêt d'un salon du livre c'est la rencontre avec les auteurs et les dédicaces. Je ne voyais pas vraiment l'intérêt d'acheter des livres que je pourrais avoir par ailleurs chez mon libraire (mention spéciale tout de même à Milady pour les petits goodies). C'est aussi l'occasion de découvrir des petites maisons d'éditions qui n'ont pas forcément le degré d'exposition d'une maison comme Albin Michel (ou autre). Je ne sais pas si je ferai forcément ce salon chaque année, cela implique tout de même quelques dépenses et je me sens un peu mieux dans des salons plus intimes (Les Oniriques de Meyzieu par exemple) mais c'est vraiment une expérience très enrichissante. 

Je suis rentrée à la maison avec 4 nouveaux livres et j'ai trouvé dans ma boite aux lettres un colis énorme car j'avais profité des ventes privées Michel Lafon, je vous les présenterai dans mon bilan du mois mais sachez que ma PAL souffre.

Voilà pour mon bilan du salon, j'espère que vous avez passé un bon moment si vous y étiez.

A très vite !
Em

Commentaires