La voleuse de livres - Quand l'histoire est racontée d'un point de vue différent

L'histoire en bref 
Nous sommes en 1939 dans l'Allemagne Nazie. Comme vous pouvez l'imaginer, la Mort est débordée. Elle nous raconte ici l'histoire d'une petite fille qui l'a touchée, une petite fille nommée Liesel, une voleuse de livres...
  
Ce que j'en pense
Je voulais le lire depuis très longtemps mais j'avais un peu peur que l'histoire ne soit trop dramatique à mon goût et quand l'adaptation cinématographique est sortie, je n'ai pas eu l'occasion d'aller la voir. Finalement j'ai pu emprunter ce livre à la bibliothèque et je me rends compte que j'ai bien failli passer à côté de quelque chose de formidable...

L'histoire est racontée par La Mort. Cela est non seulement original mais ajoute aussi une forme d'humour noir au récit et j'apprécie beaucoup l'humour noir. Quand la Mort dit : "Parfois ça me tue la façon dont les gens meurent" forcément on se dit qu'on va passer un bon moment. Cette petite dose d'humour apporte de la légèreté au roman, et je pense que cette légèreté est nécessaire, car l'histoire qui est racontée est tragique. Je sais que certaines personnes ont été déroutées par la narration mais moi c'est ce qui m'a particulièrement plu.

L'histoire nous révèle une certaine beauté dans cette horrible page de l'Histoire. L'intrigue se déroule durant la seconde guerre mondiale, il est bien évidemment question des juifs et de leur déportation, mais il est surtout question de cette petite fille Liesel et de sa vie. Au final ce roman est une histoire sur la famille et l'amitié. Liesel apprend à découvrir sa nouvelle famille, elle développe des amitiés nouvelles avec des enfants et des adultes, des amitiés qui peuvent être dangereuses. Il est difficile de ne pas s'attacher à son personnage, il se dégage d'elle une douceur, une fragilité mais aussi une certaine force, malgré ou grâce à toutes les épreuves qu'elle traverse. Tous les personnages qui gravitent autour de Liesel vont être intéressants à leur manière mais j'ai particulièrement apprécié son père. Il était touchant d'assister aux moments père/fille et de voir leur relation se développer au fur et à mesure.

J'ai beaucoup apprécié la place prédominante des livres dans l'histoire. Car c'est un livre qui pousse la Mort à s’intéresser à Liesel et Liesel elle-même est toujours entourée de livres. J'ai ressenti ce roman comme une déclaration d'amour aux livres et aux mots, à la façon dont ils peuvent réchauffer le cœur mais aussi le détruire complètement. Liesel l'exprime d'ailleurs très bien à la toute dernière page du roman : "J'ai détesté les mots et je les ai aimés, et j'espère en avoir fait bon usage". Les mots qui peuvent avoir des conséquences désastreuses, l'Histoire nous l'a montré, mais les mots qui sauvent également, les mots qui ont rapproché une petite fille allemande et un boxeur juif.

Les moments entre Liesel et Max sont poétiques, leurs échanges sont sincères et quand on pense qu'à priori ces deux personnages n'avaient rien en commun ; en réalité, ils se comprennent mieux que quiconque. Le roman est un peu comme un conte philosophique, il est dramatique mais sans l'être véritablement. Et finalement, la beauté de ce récit réside dans les échanges et les liens qui se créent entre les humains, tout simplement.

Petit + : Les annotations de la Mort insérées dans le récit qui parfois drôles, parfois désabusées.

" Je trouve toujours des humains au meilleur et au pire d'eux-mêmes. Je vois leur beauté et leur laideur, et je me demande comment une même chose peut réunir l'une et l'autre ".

Un excellent roman pour ceux qui veulent découvrir une très belle histoire avec de magnifiques personnages. N'ayez pas peur de la Mort, c'est une narratrice hors pair.  


La voleuse de livres - Markus Zusak
Pocket jeunesse, 19,90€
Pocke, 8,20€ 

Commentaires

  1. Ce roman a été un de mes coups de cœur de l'année 2014 et je peux aisément dire qu'il est l'un de mes livres préférés. Mon avis sur ce livre rejoint tout à fait le tien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour ton commentaire ! Une autre lectrice conquise par cette histoire ça fait plaisir ! A bientôt

      Supprimer
  2. Dès que je peux le lire, c'est impératif qu'il faut que je le fasse... J'en entend trop parler pour passer à coté. Merci :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir laissé un commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire...

Articles les plus consultés