La dame sans terre T1 : Les chemins de la bête - Quand le polar rencontre l'histoire

L'histoire en bref
France, 1304, une véritable lutte de pouvoir se joue entre le roi Phillipe Le Bel, L'église et l'ordre des Templiers. Agnès de Souarcy, jeune veuve va rencontrer de nombreuses difficultés : des moines sont retrouvés assassinés non loin de son domaine, l'inquisiteur enquête sur elle suite à des accusations portées par son demi-frère et elle tente par ailleurs de garder le secret de Clément, son petit protégé.

Ce que j'en pense
J'ai pris ce livre un peu par hasard car il me fallait un auteur en J pour un de mes challenges. Je ne me considère pas vraiment comme une grande fanatique de romans historiques ou plus largement d'Histoire. Je ne déteste pas l'Histoire, bien au contraire, je pense qu'il est important de connaitre son passé pour se forger une identité. Mais disons qu'il ne me serait jamais venu à l'esprit de me saisir d'un policier historique en ce moment. Je crois que cela explique que j'ai eu tant de mal à entrer dans le récit.

Il est vrai que l'auteur n'aide pas vraiment, elle donne énormément d'indications et il faut sans cesse se référer aux notes et annexes qui fournissent des descriptions, des définitions ou encore des précisions sur le contexte historique et politique de l'époque. Le début de la lecture a donc été assez laborieux. Cependant, une fois lancée je me suis très vite laissée emportée par l'histoire

Tout d'abord, Agnès de Souarcy est un personnage féminin comme j'aime les lire. Une femme qui a tout fait pour se libérer de l'emprise de son demi-frère et qui après la mort de son époux essaie de s'en sortir seule, tout en prenant de soin de sa fille et de son protégé. C'est donc une femme de caractère, intelligente, qui ne se laisse pas faire malgré la position occupée par les femmes à cette époque.

Mais très vite, Agnès va se retrouver impliquée dans de sombres histoires : des meurtres de moines dans des conditions très étranges mais aussi des complots contre la couronne et contre le pape. Ce premier tome permet essentiellement de poser l'intrigue, l'auteur distille les informations au compte goutte, quelques mystères sont révélés mais bien d'autres questions demeurent sans réponse.

"Dieu du ciel! Une telle aberration était-elle concevable? Comment cela, la Terre n'était pas immobile? En ce cas, où se dirigeait-elle? "
 
Parmi les personnages présentés, certains sont caricaturaux, le demi-frère avide de pouvoir et foncièrement mauvais ou l'Inquisiteur dénué de sentiments qui représente le mal incarné. Il existe une réelle dichotomie entre les bons et les mauvais personnages et très vite on se prend de sympathie pour la pauvre Agnès, confrontée à ces vils individus (elle n'est pas tout à fait une damoiselle en détresse mais un peu tout de même). Le personnage que j'ai trouvé le plus intéressant est sans hésitation Clément, le jeune protégé d'Agnès, doté d'une intelligence hors du commun et qui sera son fidèle allié face aux menaces ô combien nombreuses.

Le suspense est bien présent et je dois dire que cette histoire de complot avec un soupçon de religion et de politique, fait de ce roman un très bon divertissement.

Petit + : La personnalité de Clément qui ajoute de la légèreté au récit.

Une bonne surprise pour ce roman. Si vous n'êtes pas très portés sur l'histoire, il vous faudra dépasser les premières difficultés. J'ai passé un bon moment et la lecture du tome 2 est prévue pour très bientôt.


Les chemins de la bête - Andrea H. Japp
Calmann-Lévy, 21,85€
Le livre de poche, 7,10€

Commentaires