Aeternia T1 : La marche du prophète - Quand un champion se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment

L’histoire en bref
Leth Marek, champion d’arènes invaincu décide d’arrêter les combats et de partir s’installer à Kyrenia, la plus grande cité du monde, afin d'élever ses fils loin de la violence des arènes. Sur la route, il va rencontrer un groupe d'itinérants menés par un prophète prêchant un nouveau culte. Mais à Kyrenia, seul le culte de la Grande Déesse est admis. Leth Marek va se retrouver malgré lui, au milieu d'une guerre spirituelle où la manipulation et la violence font rage...

*Partenariat
Livre reçu gratuitement en échange d'un avis honnête
Merci à Babelio et aux Editions Scrineo 

Ce que j’en pense
Quand Babelio m’a proposé de recevoir ce roman en échange d’une critique j’ai sauté sur l’occasion car j'avais très envie de lire un peu plus de fantasy. En recevant le livre j'ai également appris que l'auteur, Gabriel Katz, auteur que je ne connaissais pas, avait remporté le prix des Imaginales en 2013 et le prix des Halliennales en 2014. Autant vous dire que j'avais encore plus envie de lire son nouveau roman ! 
 
Tout d'abord, parlons de la couverture qui est vraiment de toute beauté. On sent qu'elle a été réfléchie et elle correspond tout à fait à l'histoire (une hache ensanglantée entremêlée à une clé, ça ne vous donne pas envie d'en savoir plus ?).
 
La rencontre avec le héros, Leth Marek est une belle rencontre. Un combattant d'arène est par définition une brute, mais très vite on se sent proche de cette brute, on comprend ses motivations (on voit l'humain derrière la tonne de muscles). Il a été 10 fois champion et toute sa vie, il n'a connu que la violence des combats alors l’imaginer en tant que retraité élevant ses enfants loin cette violence me semblait plutôt intéressant. Bien sûr on se doute que les choses ne seront pas si simples et très vite un évènement va donner à l'histoire une toute nouvelle dimension.

Chapitre après chapitre nous découvrons de nouveaux personnages dont les propres histoires sont passionnantes et qui finissent tôt ou tard par être impliqués dans l'histoire générale. Il était intéressant de voir chaque personnage devenir une pièce du puzzle et se retrouver volontairement ou non engagé dans la guerre spirituelle se jouant à Kyrénia. Cette guerre va par ailleurs révéler les plus instincts de certains personnages ; la manipulation, les complots et la violence seront omniprésents.

Sur la route, Leth Marek va rencontrer de nombreuses personnes et j'ai particulièrement apprécié Desmeon, un mercenaire arrogant au possible mais tellement drôle. C'est simple, dès qu'il apparaissait dans une scène je savais que celle ci serait amusante et je me suis surprise plusieurs fois à sourire à mon livre (oui même dans les lieux publics).

Dans ma vie de lectrice, je n'ai pas lu énormément de fantasy car j'imaginais toujours un monde similaire à celui du "Seigneur des anneaux"; un monde si complexe qu'il fallait une carte pour s'y repérer. Ce n'est pas le cas ici, et je ne saurais dire si cela est une bonne ou une mauvaise chose. Certains puritains trouveront peut être le monde d'Aeternia trop simple. Pour moi, ce livre est définitivement celui de la réconciliation avec le genre.

L’histoire est riche en rebondissements et j'ai été surprise plusieurs fois quant à la tournure de certains évènements. Quant à la fin de l’histoire eh bien une fois passé le choc, je n'avais qu'une envie, lire la suite.

Petit + : La relation entre Desmeon et Leth Marek qui nous offre des dialogues hilarants. 

Même si vous n'êtes pas particulièrement fan de fantasy vous pouvez vous lancer. On passe un très bon moment dans ce monde avec des personnages de qualité.


La marche du prophète - Gabriel Katz
Scrineo, 20€
Pocket, 8,50€  

Commentaires